Page
d'accueil
Amulettes Thaïlandaises Statues
Thaïlandaises
Objets
Magiques
Objets
Tibetain
Reliques
bouddhistes
Thangkas | Dzi et Oeil Magique   

Drapeau à prières Les Dzi que l'on peut traduire par "brillamment poli", "lumineux" sont des perles en agate de forme allongée ayant à leurs surfaces une décoration de formes géométriques diverses et variées, mais ayant chacune une signification bien précise.

Leurs origines sont assez diverses, car pour certains, elles sont façonnées par l'homme, et pour d'autres ils sont un présent du royaume des dieux.

Il existe beaucoup de mythes et de légendes autour des Dzi.

La plus courante est qu'ils ne sont pas d'origine terrestre, mais qu'ils ont été "semés" sur terre par les dieux afin que celui qui les trouve, ai un meilleur karma.

Des Dzi ont été retrouvés au Tibet, sur des sites très anciens datant de 4500 ans, soit bien avant l'arrivée du Bouddhisme, en pleine période de chamanisme Bön.
De ce fait ils sont considérés comme de puissante et rare amulette. On peut en voir orner des statues dans les temples, au cou des Tibétains, et même porter par des Lamas ou Rinpotchés.
Les Dzi sont censés apporter la bonne fortune, écarter les mauvais esprits, et protéger son porteur des dangers et des accidents, et même apporter longévité et bonne santé.

Il existe 3 grandes famille de Dzi:

  1. Les Dzi naturels.
    Ils ont différentes couleurs, mais leurs dessins sont en fait les veinures de la pierre.
    Les plus anciens aurait réellement des dessins qui émergeraient du centre de la pierre. Ce serait là le Dzi original, et donc, extrêmement rare !
  2. Les Dzi fabriqués.
    La pierre reste de l'agate, et les dessins à sa surface son fait de la main de l'homme, mais selon une technique secrète.
  3. Les faux Dzi, ou Nalo-Dzi.
    Ils sont terre cuite, émaillé ou même en plastique.
    Là on s'éloigne de l'ésotérisme pour entrer dans l'univers du bijoux fantaisie.

Une histoire très connue fait état qu'un des deux seuls survivants Taiwanais d'un accident d'avion, été porteur d'un Dzi ancien.

Un ami a moi, à qui j'ai acheté certains de mes Dzi, a été grandement remercié par des personnes lui en ayant acheté. En effet, suite à un grave accident de voiture, ceux-ci en sont sortis indemnes (ou avec quelques bleus) alors qu'ils aurait du être très gravement blessés, voir pire. Le Dzi par contre, lui s'est retrouvé brisé en plusieurs morceaux, comme s'il avait subi les dégâts à la place de son porteur.

Il est dit aussi que certains Dzi très anciens sont broyés et sont utilisés dans la préparation de pilule médicinal Tibétaine aux propriétés curatives exceptionnel.

Il serait aussi un excellent moyen de rééquilibrer les chakras. Et il est connu (j'en ai moi-même fait l'expérience) que lorsque l'on porte pour la première fois un Dzi, on a pendant les premiers jours, une légère accentuation du rythme cardiaque, une légère migraine et une impression de chaleur qui se dégage de la pierre.

La rareté des Dzi ancien et du principalement au fait qu'ils sont transmis, de génération en génération au sein d'une même famille, et qu'il est presque inconcevable de s'en séparer.

Dzi Tibetain à 6 yeux
Dzi à 6 yeux

Exemple type d'un Dzi de protection. Il faut savoir que plus le nombre d'oeil est élevé, plus la protection est puissante. Il existe des Dzi de 2 à 9 yeux. Vous en trouverez certainement à plus, mais ils risquent d'être trop lourd pour être porté autour du coup, et dans ce cas, ils sont posés sur un autel afin de protéger la maison.
 
Dzi Tibetain Peau de tigre

Dzi "peau de tigre"

Hors le fait qu'il protège son porteur du danger, les Dzi peuvent aussi revêtir d'autres formes, ce qui leur confère d'autres pouvoir. Un Dzi "peau de tigre" est connu pour développer le courage et la confiance en soit. Un Dzi "écaille de tortue" procure une plus grande longévité,...

Drapeau à prièresLes Yeux Magiques sont apparenté aux Dzi car ils sont eux aussi en agate.
Ils doivent avoir un configuration naturel particulière pour qu'une fois "ouvert" par un shaman, ils aient l'apparence d'un oeil. Ils sont utilisés pour les plus gros, comme gardien d'une maison, et pour les plus petit, porté en collier, bracelet ou bague, comme aide à la clairvoyance.

Oeil Magique
 
* Détail d'une tanghka représentant Hayagriva à six bras.